Post on 06/05/2015 by Sealia Thévenau

Questionnaire de satisfaction, étude de marché, sondage ou même test de concept, vous êtes nombreux à déployer des questionnaires en ligne pour recueillir des données. Pensez-vous faire les choses dans le bon ordre ? La première étape (trop souvent oubliée !) pour construire votre questionnaire est de réfléchir à votre rapport d’analyse. En effet, vous souhaitez interroger votre audience pour obtenir des informations précises, définissez donc clairement lesquelles avant de rédiger vos questions. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises au moment du traitement des données.

Toutes les questions ne vous permettront pas d’aboutir aux mêmes résultats, il faut donc les choisir en fonction du type d’analyse souhaitée.

  • Les questions à choix unique ou multiple permettent de traiter facilement les données. Vous pouvez obtenir des pourcentages ou croiser les réponses obtenues avec d’autres types de données similaires ou des réponses à échelles. N’oubliez pas de poser des questions permettant de catégoriser vos répondants si vous souhaitez faire des comparaisons entre âges, sexe, CSP…
  • Les questions à échelles (ou curseur) permettent avant tout de définir une moyenne, une valeur minimum ou maximum et peuvent également permettre des tris croisés. Ces types de questions vous permettent de comprendre la perception de vos clients.
  • Les questions type caractères numériques sont très utiles pour obtenir des valeurs statistiques, mais attention à ne pas se retrouver piégé ! On demande ici une valeur exacte, donc les types d’analyses possibles sont des moyennes, maximum et minimum. Si l’on veut croiser une catégorie d’âge avec une autre question, il est préférable de définir des tranches en amont.
  • Si vous désirez collecter une information numérique précise à laquelle il ne faut pas affecter de calcul (un numéro de téléphone ou une année) alors il vous faut utiliser une question ouverte (type « Texte ») et cocher l’option numérique. Cela permettra aux données d’être traitées comme du texte verbatim tout en limitant la saisie du répondant pour le forcer à mettre des chiffres uniquement.
  • Les questions ouvertes ne sont pas exploitables en l’état dans un contexte statistique. Elles nécessitent d’être exploitées qualitativement ou d’être recodées.

Notre conseil :

Eval&GO vous permet de créer votre rapport d’analyse avant même la récolte de données. Les tableaux et graphiques sont ensuite alimentés en données en temps réel. Profitez-en pour vérifier que vos questions sont en phase avec l’analyse souhaitée avant de le publier ! En plus, l’application vous aide en ne proposant que les analyses adaptées à vos questions.

Back

New Comment