Post on 22/05/2013 by Sealia Thévenau

Savoir poser les bonnes questions
Vos questions doivent être claires et sans ambiguïté – première partie

La rédaction des libellés de questions est un élément clé dans la conception d’un questionnaire. Le choix des termes utilisés ou la formulation de la phrase peut changer drastiquement le sens de la question… Ce qui peut engendrer des problèmes de compréhension et par la suite créer des biais dans l’analyse ou des erreurs dans la collecte de données.

Pour éviter ce type de problème et optimiser la rédaction de vos libellés, voici une série de questions à vous poser avant de publier votre questionnaire :

Ma question peut-elle être mal comprise ?

Une question bien conçue est une question claire pour tous, même si le sujet est vaste.

Il n’est pas forcément nécessaire de donner trop de détails pour être clair. Prenez par exemple cette question :

« Vous êtes-vous déjà retrouvé en weekend sous la pluie, sans avoir emmené de tenue adéquate ? »

Cette question est certes très détaillée, mais que cherche-t-on à savoir ? Quelles données peuvent ressortir d’une telle question ? Ce n’est pas une question très utile. Et pour le répondant, c’est perturbant – il ne sait pas comment réagir. Et puisqu’il ne comprend pas ce que vous attendez de lui, soit il vous donnera une mauvaise réponse, soit il abandonnera votre questionnaire.

Comment pourrait-on alors reformuler cette question ? Avec par exemple cette tournure : « Partez-vous en weekend ? » ou celle-ci « Partez-vous le weekend ? »

Ces deux exemples m’amènent à une deuxième difficulté : les contresens

Ces exemples ont une formulation qui diffère légèrement, mais on dirait la même question n’est-ce pas ? Eh bien…. Non, pas vraiment – il y a une nuance. Il est important de faire attention aux petites différences et aux nuances qui amèneront à confusion.

Une technique pour vous assurer la clarté et du sens de votre question est de la poser à votre entourage. Ont-ils compris le sens que vous vouliez donner ?

Keske t’en pens?

Il est aussi important de ne pas utiliser de « langage texto », d’argot, de familiarités et de vérifier les fautes d’accord (orthographe et conjugaison !) qui peuvent rendre confus un intitulé.

Si vous utilisez un langage ou du vocabulaire spécifique à un groupe particulier (« les jeunes » par exemple) vous « exclurez » vos autres répondants. Vos répondants ne comprendront pas forcément toutes vos références culturelles. Par exemple, vous pourriez parler de sujets tels que Pokémon, Brassens, MasterChef et ainsi de suite... mais chacune de ces références pourrait exclure potentiellement des répondants. L'exception à cette règle est si vous avez ciblé un groupe spécifique lorsque vous avez diffusé votre questionnaire, bien évidemment !

Votre question en contient-elle… deux ?

Il est important de ne poser qu’une seule question à la fois. Cela semble évident mais vous serez surpris par le nombre de fois que je vois des questions comme celle-ci :

« Que pensez-vous du décor et du menu de notre restaurant ? »

Décidez-vous… vous voulez des informations sur le décor ou sur les plats ? Ce n’est pas la même chose.

A-t-on changé de sujet ?

Un même questionnaire peut contenir de nombreux sujets et des types de question différents. Cependant, il faut vous assurer de faire des transitions claires quand vous passez d’un sujet à un autre. Votre répondant peut être déconcerté et donner de mauvaises réponses si vous changez de sujet trop rapidement. Par exemple :

« Où avez-vous passé vos dernières vacances ? »

« Aimez-vous le chocolat ? »

Votre répondant pourrait mal réagir : Quel rapport entre mes vacances et le Chocolat ? Ils veulent savoir si je mange du chocolat en vacances ?...

N’hésitez pas à ajoutez des pages et des sous-titres pour faire des transitions entre chaque thème.

En attendant la deuxième partie…

Pour l'instant je vous laisse méditer ces questions.

En espérant que ces conseils vous aident à optimiser vos questionnaires.

N’ayez crainte, plus vous ferez de questionnaires, plus vous accumulerez de l’expérience et vous deviendrez un expert en libellé !

Rendez-vous dans une quinzaine de jours pour la suite !

Image credit: Confused Man at Computer. Digital image. Waxcom.com. N.p., n.d. Web. 2 May 2013.
http://www.waxcom.com/impressions/wp-content/uploads/2012/10/confused-man-computer.jpg.

Back

New Comment